14 Faits insolites sur IKEA à connaître !

Qui ne connait pas l’enseigne « IKEA », un leader dans le monde de la décoration et de l’ameublement intérieur. Le décès de son fondateur a touché tous le personnel et les amoureux de cette chaîne de magasins. Ingvar Kamprad est décédé le 27 janvier 2018 à l’âge de 91 ans.

Un grand entrepreneur qui a marqué les esprits en créant IKEA qui devient synonyme de décoration de la maison pour bon nombre de personnes. Il a commencé avec quelques ventes par correspondance dans sa ville natale en Suède. Aujourd’hui, IKEA dispose plus de 300 magasins dédiés aux consommateurs dans le monde entier.

En Chine tout comme en Russie, l’enseigne ne cesse d’appliquer des astuces insolites pour fidéliser les clients. Entre un cornet de glace, les manuels chiffrés ou encore les labyrinthes dans les magasins, les visiteurs ne s’ennuient jamais.

Epinglez l’image ci-dessous dans l’un de vos tableaux Pinterest pour toujours l’avoir avec vous au besoin.

 

1. La définition de l’enseigne « IKEA »

IKEA est un acronyme que le jeune Kamprad a créé dès son plus jeune âge. Dans ce temps, il n’avait que 17 ans et il faisait du porte-à-porte pour vendre des articles comme des bijoux ou des stylos.

Pour ce qui est d’IKEA, le IK est le diminutif de son nom, le E représente le nom de la ferme où il vivait « Elmtaryd » et enfin le A est l’initial de sa petite ville « Agunnaryd ».

Et voilà qu’un jour le célèbre Amy Poehler a constaté qu’IKEA peut être le mot qui désigne « argument » en suédois. Ceci vient du fait de la difficulté à mettre en place tous les éléments d’assemblage.

 

2. La désignation des articles par des noms bizarres




Les articles proposés par IKEA comportent des noms au lieu d’un numéro pour chaque type de produit. Le dirigeant étant un dyslexique, il a préféré utiliser des appellations spécifiques pour éviter des codes compliqués.

Et cela trouvait grâce auprès des clients, car ils peuvent juste commander une table avec un nom au lieu d’un code numérique.

Toutefois, les noms des produits sont pour la plupart des noms suédois qui sont méconnus par le reste du monde. Et il est arrivé un évènement désagréable à la boîte en 2006.

En effet, des articles arrivent en Thaïlande et les consommateurs locaux découvrent que la signification de certains produits est taboue et liée à la sexualité dans leur langue maternelle.

 

3. L’enseigne peine à pénétrer le marché américain

Si les pays européens et asiatiques ont bien reçu la marque IKEA dans leur mode de vie. L’Amérique a semblé trouver une difficulté palpable à accueillir les différents types d’articles proposés. Le premier magasin IKEA a été installé à Philadelphie en 1985.

Les Américains avaient des problèmes de compatibilité entre les articles et leur utilisation. Par exemple, IKEA proposait des vases pour la décoration florale, un Américain vient plutôt l’acheter pour être son verre à eau.

C’était une question de taille puisque la grande majorité de la population était plus grande que la normale dans d’autres pays.

L’histoire se répétait avec les rideaux qui ne sont pas adaptés à la taille des fenêtres des locaux. Mais le fondateur était un homme d’affaires aguerri. Il a fallu cinq ans d’adaptation avant qu’il renouvelle l’expérience de l’ouverture d’un magasin en territoire américain.

 

4. Un labyrinthe d’émotions dans les magasins IKEA

Le shopping dans un magasin IKEA est assez exceptionnel. La politique marketing de l’entreprise veut que les clients perdent leur sens de l’orientation et un peu leur tête pour faire des achats impulsifs.

Avec les étalages et les circuits dans le magasin, il est recommandé pour un client de prendre un produit dès qu’il l’aperçoit au risque de ne plus le retrouver plus tard.

C’est ainsi que les chiffres d’affaires augmentent d’année après année, la recherche marketing y est pour grand-chose.

 

5. Des anthropologues pour analyser l’utilisation de votre canapé




IKEA a su se démarquer de ses concurrents grâce à ses différents techniques marketing. Cela vous semble bizarre, mais l’enseigne envoie des spécialistes dans les habitations décorées avec des articles IKEA.

Ces anthropologues vont regarder les clients utiliser les canapés et bien d’autres articles. Ils vont équiper de caméra certaines maisons contre des compensations en ticket cadeau dans les magasins de la marque.

Les histoires les plus insolites furent celles de la plupart des Chinois qui s’assoient par terre et utilisent le canapé pour s’endosser.

 

6. Des chiffres et des images d’assemblage à la place des mots

Certes, les chiffres et les images d’assemblage dans les manuels IKEA ont séduit les consommateurs. Toutefois, ils ont été faits ainsi pour réduire le coût de la production. En effet, un manuel plus épais avec des mots reviendrait plus cher à la marque.

Par ailleurs, l’utilisation du manuel est devenue plus pratique pour les utilisateurs. Pour eux, il suffit de suivre le labyrinthe d’instructions avec des informations chiffrées pour chaque élément. Dans tous les cas, les images parlent mieux que les mots en matière d’assemblage de meubles.

 

7. L’assemblage à la maison : une fierté pour le consommateur

Pour l’entreprise IKEA, il y a toujours un calcul de coût derrière les produits et leur conditionnement. Toutefois, elle sait joindre l’utile à l’agréable. Elle n’oublie jamais les clients dans leur étude marketing.

De ce fait, les clients trouvent une certaine satisfaction personnelle dans l’assemblage de leurs meubles. Une fierté d’avoir réussi à monter et à installer un produit du quotidien.

Cependant, derrière ce petit défi réalisé, IKEA économise de l’argent avec les emballages et les coûts de main-d’œuvre qui pouvaient être offerts aux consommateurs.

 

8. IKEA Chine : des siestes permises sur les présentoirs de literie




Dans la ville de Beijing en Chine, les visiteurs ont la possibilité de faire une sieste sur les matelas et les literies présentés dans le magasin.

IKEA a perpétué cette pratique qui est devenue célèbre pour faire davantage de la publicité sur la marque. Les employés n’ont pas le droit de réveiller les visiteurs et ces derniers peuvent dormir le temps d’une sieste dans le magasin.

Toutefois, si des problèmes surviennent comme des violences ou des voix élevées, ces visiteurs seront escortés gentiment à la sortie. Une pratique insolite qui ne trouvera pas grâce aux yeux des Américains.

 

9. C’est la fin du fameux jeu « cache-cache »

Grâce aux réseaux sociaux et à la tolérance des politiques IKEA, des jeux de « cache-cache » ont vu le jour dans les magasins de décoration.

Un évènement organisé qui a suscité l’intérêt du grand public jusqu’au jour où cela a attiré près de 19 000 personnes en Amsterdam. À partir de là, le jeu a été soumis à des règlements qui voulaient dire en quelque sorte que c’était fini.

 

10. IKEA Malaisie : ressembler à un article du magasin

Pour faire la promotion d’IKEA en Malaisie, l’enseigne a lancé un concours de sosie avec un objet inanimé du magasin.

Un défi qui a eu un engouement énorme sur les réseaux sociaux comme Facebook. L’idée était de ressembler à un abat-jour ou une lampe de la chaîne de magasins.

De nombreux participants sont venus se présenter avec leur déguisement en 2014. Les gagnants ont bien sûr reçu des récompenses telles que des tickets cadeaux dans le magasin. Un concours qui a dû inspirer les magasins IKEA américains pour booster leurs ventes.

 

11. Des délicieuses boulettes de viande pour les clients




La marque IKEA n’a cessé d’innover ses politiques marketing afin de fidéliser les clients. Il fut un temps où les visiteurs avaient droit à des boulettes de viande suédoises quand ils entraient dans le magasin.

Une technique qui s’avérait être une bonne idée jusqu’en 2013. En effet, dans un magasin IKEA en Europe, cette pratique a pris fin à cause d’une viande qui contenait du cheval.

C’était surement la faute d’un fournisseur malveillant, mais les faits sont là et les boulettes de viande n’ont plus revu le jour.

 

12. L’assemblage des meubles : une bonne thérapie pour les couples

Un psychologue américain a trouvé l’idée de faire une séance d’assemblage de meubles IKEA à ses clients en thérapie de couple.

Et la technique s’avérait être efficace pour mettre les conjoints en face de leurs discordes. D’après le retour d’un client de ce cabinet, il leur a fallu dix heures pour assembler une tête de lit. Un projet de longue haleine dont deux heures ont été consacrées pour les disputes avec son épouse.

 

13. Une série télévisée dans un magasin IKEA

Un feuilleton titré IKEA Heights a été réalisé dans un magasin californien. Le producteur n’a pas demandé une autorisation pour le tournage de l’épisode.

Les acteurs ont été discrets et ont porté des caméras sur eux. Au fait, ils étaient en train de filmer la réaction des clients du magasin pour les scènes qu’ils provoquent.

C’était un épisode empreint d’humour, car les clients ont vraiment joué le jeu de la surprise face à des scénarios d’adultère. Toutefois, le directeur du magasin a fait une annonce après la sortie du feuilleton.

Son porte-parole a affirmé qu’il n’était pas correct de filmer l’intérieur du magasin sans l’autorisation du premier responsable.

 

14. Une maquette d’appartement sur un mur




IKEA France a marqué la célébration du trentième anniversaire de la marque en 2014. Pour cela, un mur d’escalade a été transformé en appartement vertical avec des meubles et des décorations.

De plus, les visiteurs du magasin pouvaient participer à la décoration. Grâce à un harnais de sécurité, ils pouvaient escalader le mur pour mettre leurs touches personnelles. Une incroyable réalisation de la part de cette grande enseigne de la décoration.

IKEA ne cessera jamais de surprendre avec ses campagnes publicitaires qui sortent de l’ordinaire.


J’espère que ces astuces vous ont plu. Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas à nous suivre sur Pinterest. Merci de votre lecture 🙂 ! Chasseurs d’astuces

 


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.