7 choses que les personnes émotionnellement intelligentes font quand on les poussent à bout

Quand on est au travail, nous sommes parfois confrontés à des personnes qui nous poussent à bout ! Je crois que tout le monde a une histoire « dramatique » au travail.

Déception, conflit, peur, humiliation, colère, trahison – ce sont des émotions que vous pouvez ressentir dans la vie de tous les jours, et surtout dans le monde du travail.

Dans ma société précédente, je me souviens d’un cadre supérieur qui marchait toujours dans le couloir en vomissant des jurons vis-à-vis d’un autre cadre supérieur.

Laissez-moi vous poser la question suivante : si des conflits étaient présents dans votre entreprise, comment réagiriez-vous ?  

Quand les choses deviennent difficiles, que vous êtes face à des personnes avec un ego surdimensionné, que faites-vous ?

Voici comment les personnes émotionnellement intelligentes agissent quand on les pousse à bout ! Épinglez l’image ci-dessous dans l’un de vos tableaux Pinterest pour toujours l’avoir avec vous au besoin.




 

1. Ils utilisent la patience à leur avantage.

En tant que leaders, lorsque nous souhaitons nous venger de certains actes réels ou perçus, et que nous réagissons avec colère, nous sommes impulsifs et nous ne prenons généralement pas de décisions dans le bon état d’esprit.

En réagissant sous le feu de l’action, votre jugement est faussé. Et ce qui aurait dû être un conflit gérable devient une guerre totale. Il n’est pas bon de réagir de front. Mieux vaut écouter quelqu’un qui est en désaccord avec nous que lui rentrer dedans.

En prenant du recul, les personnes émotionnellement intelligentes se créent un espace pour considérer la situation sous tous les angles, et décident ensuite de la meilleure approche pour gérer les choses.

La patience est une vertu. Mais prendre la bonne décision signifie aussi ne pas toujours prendre la décision qui va dans notre intérêt. En réfléchissant aux choses avec un esprit rationnel et pondéré, vous finirez par arriver à la conclusion la plus saine pour tous.

 

2. Ils font une pause de six secondes.




L’un des meilleurs trucs pour répondre de la meilleure façon possible est de faire une pause de six secondes – pour mettre vos pensées en ordre – avant de parler. Pourquoi six secondes ?

Les stimulus chimiques de l’émotion – dans notre cerveau et notre corps – durent généralement six secondes.  Lors d’un échange, si vous pouvez faire une pause de 6 secondes, le flux des stimulus chimiques ralentira.

Donc, si vous êtes frustré ou contrarié, cette pause précieuse vous aidera rapidement à évaluer les conséquences positives et négatives de vos actions possibles.

 

3. Ils vous demandent, « est-ce que ça va ? »

Pour complètement désarmer quelqu’un qui vous pousse à bout, demandez-lui simplement : « Ça va ? Est-ce que tout va bien ? “

Ensuite, mettez vos pensées de côté et écoutez-le sans jugement.  Vous devez comprendre la raison profonde qui le pousse à être dans cet état.

En l’écoutant simplement, il pourrait vous expliquer le vrai problème qui l’accable. Vous pourrez ensuite trouver la solution à son problème.

 

4. Ils maîtrisent une compétence essentielle : le contrôle de soi

Les personnes émotionnellement intelligentes ne réagissent pas avec force, car elles sont plus intéressées à faire la paix avec quelqu’un qu’à entrer en conflit.

Parce qu’elles régulent bien leurs émotions, les personnes émotionnellement intelligentes ne font pas de réprimandes ou de retours sarcastiques.




L’une des compétences essentielles est le contrôle de soi. Daniel Goleman, psychologue de renommée internationale et auteur à succès, dit ceci : « Les personnes raisonnables – celles qui maîtrisent bien leurs émotions – sont des personnes qui peuvent créer et maintenir des environnements où il fait bon vivre et travailler”.

 

5. Ils favorisent les émotions positives et la discussion.

Reconnaissons une vérité : pendant un conflit, les émotions négatives – comme la critique – ne permettent généralement pas de résoudre le conflit.

Pour s’élever au-dessus de cette bassesse, mieux vaut promouvoir les émotions positives. En introduisant la positivité dans les conversations, vous serez plus à même de résoudre les conflits.

 

6. Ils s’en tiennent aux faits.

Une personne intelligente et mentalement forte traverse un conflit en s’en tenant aux faits, tels qu’ils les voient et l’affectent.

Voici ce qu’il faut faire : une fois la charge émotionnelle un peu dissipée, et avec un comportement calme, détaillez les faits le plus précisément possible. Demandez ensuite des idées pour résoudre le problème au mieux. Cela conduit généralement à une discussion constructive.

 

7. Ils regardent la situation dans son ensemble




Les personnes émotionnellement intelligentes examinent toujours les deux côtés de la question. L’une de leurs forces est de pouvoir prendre en compte la situation dans son ensemble.

Elles arrivent à mettre de côté leurs émotions et leurs sentiments pour trouver la meilleure solution à un problème.

Comme le précise Daniel Goleman, « Si vous ne maîtrisez pas vos émotions, angoissantes ou pas, et si vous ne pouvez pas avoir de l’empathie pour les autres, vous n’irez pas très loin. « 


J’espère que cet article vous a plu. Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas à nous suivre sur Pinterest. Merci de votre lecture 🙂 ! Chasseurs d’astuces

 


2 commentaires
  1. DOUMBIA dit

    Bonsoir,
    suis vraiment touché.

  2. fech dit

    lol
    ou comment formater les gens pour qu’ils ferment leur gueule quand on les pousse à bout.
    Désolé, mais quand quelqu’un est poussé à bout, qu’il soit intelligent ou très con, la vaisselle a tout intérêt à rester bien ranger dans un coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.