VOICI COMMENT SURVIVRE à UN CRASH D’AVION !

Les chances de mourir dans un crash d’avion sont infimes. Discovery indique ainsi qu’un accident se produit lors d’un vol sur 1,2 million en moyenne.

Et si l’on en croit le New York Times, statistiquement, un passager devrait même prendre un avion tous les jours pendant 123 000 ans avant de mourir dans un crash.

Mais bien que nos chances de mourir dans un accident d’avion soient infimes, nous nous préparons toujours à affronter le pire.

Voici des habitudes qui, espérons-le, n’auront pas à vous servir, mais qui peuvent vous sauver la vie. Épinglez l’image ci-dessous dans l’un de vos tableaux Pinterest pour toujours l’avoir avec vous au besoin.




 

Quoi porter ?

Contrairement à ce que l’on pense, la majorité des décès ne se produit pas lors du crash de l’avion, mais après celui-ci.

Selon le National Transportation Safety Board, plus de 68% des décès lors d’un crash d’avion sont dus aux incendies après le crash, et non à l’impact.

Voici le scénario à suivre. Le jour de votre vol, évitez de porter des fibres synthétiques inflammables comme le polyester ou le nylon. Optez pour des matériaux naturels comme le coton ou la laine.

Favorisez les pantalons longs (comme les jeans) et les chemises à manches longues. Ce sont des protections supplémentaires contre les flammes et les objets tranchants.

 

Votre bagage à main…




…doit être laissé dans l’avion. L’équipage vous demande de ranger vos bagages en dehors des allées pour une raison : en cas d’évacuation, il ne faut pas qu’il bloque la voie d’évacuation.

Dites-vous que vous n’avez seulement que 90 secondes pour évacuer un endroit en feu. Votre temps est précieux ! Le fait de chercher vos bagages pourrait être une question de vie ou de mort pour vous, ou pour quelqu’un d’autre.

 

Votre siège…

… doit être derrière les ailes et proche d’une sortie. Une étude de Popular Mechanics portant sur 20 accidents d’avion, avec victimes et survivants, a montré que les passagers assis derrière les ailes de l’avion avaient 69% de chances de survivre, contre 49% pour ceux assis à l’avant.

Notez aussi qu’en cas d’évacuation, plus vous êtes proche d’une sortie, plus vous avez de chance de vous en sortir indemne.

 

Comment s’asseoir dans l’avion ?

Lors d’une simulation de collision en 2015, Boeing a constaté que les passagers qui portaient leur ceinture de sécurité et prenaient une position de protection (pieds à plat et tête près des genoux) étaient les plus susceptibles de survivre à un accident d’avion.




Ceux qui ne bouclaient pas leur ceinture de sécurité, mais qui prenaient la position de sécurité, ont subi de graves blessures à la tête ; et ceux qui n’ont fait ni l’un ni l’autre sont morts à l’impact.

 

Durant l’accident…

… portez le masque à oxygène à la minute où il tombe. Lors d’une perte de pression dans la cabine, la chute d’oxygène peut vous faire perdre connaissance en moins de 20 secondes .

Écoutez les agents de bord : fixez toujours votre masque à oxygène avant d’aider les autres.Vous ne pourrez rien faire si vous ne pouvez pas respirer.

 

Que mettre à vos pieds ?

Dites non aux tongs. Les tongs peuvent sembler être une bonne idée pour affronter la sécurité de l’aéroport, mais dans le chaos d’un crash ou d’une évacuation, ils ne feront que vous ralentir.

De même, que pour les talons, qui peuvent vous faire trébucher. Les talons les plus pointus peuvent même trouer la glissière de sortie gonflable.

Portez une paire de chaussures confortables ou des baskets et gardez-les à vos pieds pendant tout le vol.




Bon voyage !


J’espère que cet article vous a plu. Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas à nous suivre sur Pinterest. Merci de votre lecture 🙂 ! Rd

 


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.