COMMENT GAGNER 50.000 € PAR AN PASSIVEMENT

L’article est écrit par 

Pouvez-vous imaginer une vie où vous n’auriez pas à travailler tous les jours ? Au lieu d’aller travailler par contrainte, vous pourriez travailler parce que vous le voulez ou, choisir de ne pas travailler parce que vous le voulez. Comment ? En construisant un revenu passif.

La sagesse conventionnelle vous dit les choses suivantes :

  • Faire des études,
  • Trouver un bon travail pour être en sécurité financière,
  • Se marier,
  • Faire un prêt pour acheter une voiture, une maison…
  • Travaillez dur pendant plus de 30 ans pour rembourser tous les crédits,
  • Et enfin, profitez de la vie à la retraite (dans l’hypothèse où vous y arrivez).

La vérité est qu’il y a d’autres façons de penser. Vous n’êtes pas obligé de prendre la voie traditionnelle. Après tout, vous êtes le maître de votre vie. Vous pouvez faire ce que vous voulez.

N’est-ce pas une pensée libératrice ? 

Épinglez l’image ci-dessous dans l’un de vos tableaux Pinterest pour toujours l’avoir avec vous au besoin.

 

La solution est de se créer des revenus passifs, de sorte que votre temps limité ne soit pas constamment échangé contre de l’argent. 

Je pense que la plupart des gens pourraient vivre avec 50 000 euros par an (à condition qu’ils n’aient aucune dette), alors j’ai pensé que ce serait une bonne idée pour vous et moi d’explorer des façons de gagner 50 000 euros par an sans travailler.

Tout d’abord, revenons sur les principes de fonctionnement.

 

Comment cela fonctionne ?

Imaginez-vous en plein hiver en train de façonner une boule de neige. 

Au début, vous préparez la neige et faites rouler la boule pour l’agrandir. Après un peu de travail, votre boule commence à rouler toute seule et devient de plus en plus grosse toute seule.

À ce stade, l’élan de la boule de neige commence à travailler en votre faveur.

Voilà la clé. Vous devez travailler dur dès le début, faire quelques sacrifices, et ensuite dans 10 ou 30 ans (en fonction de combien et comment vous investissez), vous pourrez gagner de l’argent passivement.




En somme, vous devez accumuler autant d’argent que possible le plus tôt possible. En fait, il est plus facile de maximiser ses économies quand on est jeune, avant d’avoir de grosses dépenses. Mais même si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave !

Des excuses, vous en trouverez toujours. Même si vous êtes déjà dans la trentaine ou la quarantaine, vous pouvez le faire !

 

  • Minimiser les coûts du logement

Étant donné que le logement est généralement votre plus grande dépense, réduire ou éliminer (si vous êtes jeunes), peut vous aider à vous mettre sur la voie de la réussite financière.

Regardez comment 2 enseignants sont devenus millionnaires en minimisant les coûts de leur logement.

  • Prolonger les gros achats aussi longtemps que possible

Par-là, je veux dire que vous devez continuer à conduire la voiture que vous avez eu au lycée jusqu’à sa mort. Si vous avez vraiment besoin d’une voiture, attachez-vous une vieille voiture d’occasion peu coûteuse. Ou mieux encore, évitez d’acheter une voiture si possible.

Mais il y a aussi d’autres gros achats qui peuvent attendre : vêtements, ordinateurs, montres, vacances… Toutes ces choses peuvent attendre. 

Imaginez combien vous voulez épargner. Vous voulez devenir riche ou pas ?  

  • Maximiser autant que possible

En plus d’épargner et d’éviter les gros achats, vous devriez aussi maximiser vos comptes de placement. 

Si vous êtes jeune, c’est aussi le meilleur pour avoir des petits jobs à côté. Tirez parti de votre jeunesse !

Si vous pouvez économiser et faire quelques choses d’intelligent avec cet argent, vous aurez la vie que vous voulez pour toujours.

 

Méthode 1 : Ayez 10 propriétés locatives qui vous vous font gagner net 420 euros chaque mois

Je ne dis pas de les avoir d’un coup. Dix propriétés locatives qui vous fournissent un revenu net de 420 euros par mois – après avoir soustrait des choses comme l’absence de locataire, l’entretien, les réparations, la gestion immobilière, les taxes et l’assurance vous apporteraient 50 400 euros par an.




Selon les emplacements et les types de propriétés que vous aurez, il peut vous falloir plus ou moins de propriétés pour atteindre la somme des 50 000 euros par an.

Paula Pant, un investisseur immobilier a un total de 7 unités locatives qui lui rapportent un peu moins 40 000 euros par an.

Si vous voulez investir dans les propriétés locatives, je vous suggère fortement de commencer à vous former. La formation, c’est la clé. Commencez par regarder des vidéos sur YouTube, vous y trouverez énormément d’informations gratuites.

Vous devrez créer votre propre chemin vers le succès financier, et arriver à tolérer un minimum de risque.

Comment commencer sur ce créneau ?

Vous avez 2 possibilités.

La première, classique.

  • Faire une recherche approfondie du ou des biens à acheter
  • Demander un crédit à la banque (les crédits diffèrent d’une banque à l’autre, faites-en plusieurs)
  • Acheter le / les biens
  • Louer le bien en location courte ou longue durée et gagner de l’argent.

La deuxième, moins connue.

Vous pourriez envisager du crowdfunding pour vos investissements immobiliers. Cela vous permet de rendre votre investissement immobilier encore plus passif.

Au lieu d’investir de grosses sommes, vous pouvez commencer avec des investissements de 100 euros.

 

Méthode 2 : accumuler une valeur de 1 250 000 euros en actions avec un rendement à 4%

Cette méthode semble, à première vue, un peu plus difficile à réaliser que le scénario précédent.

Les 2 méthodes sont pourtant très similaires. Vous achetez toujours un actif qui vous fournit des flux de trésorerie.

Les actions peuvent être d’excellentes opportunités, car si ces actions vous rapportent des dividendes, elles peuvent également gagner (ou perdre) de la valeur. Cela signifie que vous pourrez toujours profiter des intérêts composés de la valeur de l’action. 

De plus, vous pouvez réinvestir ce que vous gagnez jusqu’à atteindre le montant désiré. Donc, puisque vous profitez des intérêts composés et que vous pouvez réinvestir vos dividendes tout en cultivant votre pécule, vous ne cotisez pas exactement 1,25 million d’euros.




C’est du chinois ? Il est plus que recommander de se former pour ce type d’investissement ou de faire appel à des courtiers. Cela en vaut vraiment la peine !

 

L’histoire d’Alexa Mason

Alexa Mason est un écrivain indépendant qui souhaite être entrepreneur sur Internet. Elle est aussi une mère célibataire avec deux belles petites filles. Elle raconte son voyage en tant que mère célibataire sur son site www.singlemomsincome.com .

Sur son blog, elle y explique qu’elle gagne essentiellement sa vie en écrivant des articles pour d’autres blogs – et aussi avec de l’affiliation.

« Mon propre blog génère entre 2 500 et 3 000 $ par mois et j’y consacre actuellement 5 à 7 heures par semaine. J’y passais beaucoup plus de temps avant de commencer à externaliser. 

J’ai recruté un rédacteur pour m’aider et des assistants virtuels. Mes dépenses dépassent rarement les 500 $ par mois.

Bien que mon business ne soit pas complètement passif, il va dans la bonne direction.

Il est tout à fait possible pour vous de construire une entreprise dans n’importe quel domaine, puis d’externaliser une fois que vous avez mis en place des systèmes. Cela n’arrive pas sans beaucoup de travail initial. »

Vous pouvez commencer à proposer ce type de service via 5euros.com ou en contactant les blogs directement et en proposant vos services.


J’espère que ces astuces vous ont plu. Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas à nous suivre sur Pinterest. Merci de votre lecture 🙂 ! thecollegeinvestor.

 


2 commentaires
  1. Anonyme dit

    N’importe quoi….pour devenir riche, d’après l’article, il faut l’être au départ….

  2. Kpotongbe dit

    C’est trés instructive ces methodes pour être vraiment indépandente. Mais le probléme reste et demeure un handicape pour celui qui a la volonté et n’a pas d’emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.