COMMENT PRENDRE SA RETRAITE A 30 ANS : LA MÉTHODE FIRE

La méthode FIRE est très populaire, et ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Une indépendance financière ? Cela a l’air génial ! Retraite anticipée ? Inscrivez-moi ! C’est un mouvement qui gagne de l’ampleur.

Épinglez l’image ci-dessous dans l’un de vos tableaux Pinterest pour toujours l’avoir avec vous au besoin.

 

Qu’est-ce que la méthode FIRE exactement ?

Quand vous pensez à l’âge de la retraite, vous pensez probablement à des personnes dans la fin de la cinquantaine, ou dans la soixantaine, et il existe une raison à cela : c’est la norme.

En général, l’état vous autorise à bénéficier de la retraite à partir de la 60taine.

Alors que c’est l’âge standard auquel beaucoup de personnes commencent à penser à leur retraite, les personnes qui appliquent la méthode FIRE se retirent bien avant cela, habituellement dans leur quarantaine, leur trentaine, et parfois même dans leur vingtaine. 

(Il est probable que vous soyez sceptique en ce moment même. Vous pensez sûrement quelque chose comme “Cela a l’air génial, mais qu’en est-il si je ne gagne que 20 000 euros par an et que je me noie encore dans mes dettes ?

Ne vous inquiétez pas, nous allons y venir.

La retraite anticipée est la définition littérale du mouvement FIRE, mais il y a un sens beaucoup plus fort quand vous commencez à creuser dans les principes sous-jacents de cette méthode. Principalement, c’est la flexibilité. 

“L’indépendance financière signifie en fin de compte que vous pouvez bâtir votre vie sans prendre l’argent en considération”, explique Tanja Hester, un nouveau diplômé de la méthode FIRE et fondateur du site web Our Next Life.

“La plupart d’entre nous font intervenir les finances dans toute décision que nous prenons, voire même prenons ces décisions uniquement basées sur l’argent.

Mais une fois que nous atteignons l’indépendance financière, nous prenons la liberté de ne pas être influencés par ce que nous gagnons ou ce que nous avons économisé”. 




Contrairement au regard traditionnel que nous portons sur la retraite, le FIRE ne signifie pas nécessairement que vous avez à laisser tomber votre travail.

(Le mouvement fonctionne à partir d’une définition détachée et non traditionnelle de ce que signifie “être à la retraite”.)

“Ce n’est pas seulement prendre sa retraite tôt, c’est plus avoir la liberté de poursuivre ses rêves et ambitions”, poursuit Deacon Hayes, auteur de ​You Can Retire Early !

Hayes ajoute que la méthode FIRE est centrée réellement sur “la liberté de choisir de travailler, ou pas”. 

De fait, la communauté FIRE semble se concentrer moins sur l’aspect de la retraite anticipée et plus sur l’aspect de l’indépendance financière, qui “est un but aisément réalisable si les personnes sont enclines à faire certaines petites, mais importantes, optimisations dans leur vie” dit Jonathan Mendonsa, coanimateur du podcast ChooseFI. 

Mendonsa est actuellement en train de viser l’indépendance financière et explique qu’il existe une définition concrète de cette dernière : quand votre valeur nette est de 25 fois vos dépenses annuelles, vous êtes considéré comme financièrement indépendant.

“Donc si vos dépenses annuelles sont de 34 000 euros, vous êtes financièrement indépendant si votre valeur nette totale est de 850 000 euros”, dit-il. 

 

Pour qui la méthode FIRE est-elle faite ?

L’indépendance financière ne signifie pas que vous devez quitter votre travail, juste que votre travail a plus besoin de vous que vous n’avez besoin de lui. 

Si vous avez un travail bien rémunéré, mais qui aspire toute votre énergie, la méthode FIRE semble probablement attirante à ce moment même. Hester avertit contre ceci :

“Partir à la retraite précocement parce que vous n’aimez pas votre travail est une des mauvaises raisons de le faire, et est le meilleur moyen de s’ennuyer ou être sans but quand vous y arrivez”, explique-t-elle.




“La réalisation de la méthode FIRE est un gros défi, et elle demande beaucoup d’attention et de détermination. Ce n’est pas pour ceux qui veulent être riches rapidement, ou pour ceux qui haïssent leur travail.

La meilleure solution est alors de trouver un nouveau travail, ou une nouvelle carrière dans laquelle se lancer.

Je suis une grande partisane du fait qu’on puisse aimer son travail et toujours vouloir partir en retraite anticipée, ou juste partir vers cette indépendance financière ! C’était vrai pour nous.

Nous avons aimé notre travail, les personnes avec qui nous avons travaillé et nos clients, mais nous n’en avons pas aimé l’allure, la pression imposée et les voyages constants à faire.”

Hayes serait d’accord. Il ajoute que si vous êtes enclins à développer et rester fidèle à un plan, cela n’a pas d’importance réelle si vous quittez votre travail pour atteindre l’indépendance financière. 

“Énormément de personnes qui réalisent cet objectif d’indépendance financière le font tout en étant employés”, dit-il.

“Ainsi, l’indépendance financière ne signifie pas que vous devez quitter votre travail.

Cela veut juste dire que votre travail a plus besoin de vous que vous n’avez besoin de lui.

Ceci vous donne un avantage pour pouvoir négocier certaines choses comme vos horaires, vos vacances, etc.”

La retraite anticipée est moins conseillée pour ceux qui détestent leur job et plus pour ceux qui ont une idée claire d’un style de vie différent ou un but qu’ils veulent poursuivre. 

“Une des bonnes raisons pour partir plus tôt en retraite est que vous avez une vision différente de votre vie que vous souhaitez développer, et qui n’est pas réalisable en tant qu’employé à plein temps.” explique Hester.

La réalisation de l’indépendance financière nous a permis de laisser derrière nous le chapitre “carrière” et d’aller au chapitre suivant, où nous avons le contrôle.”




Oui, quelques personnes ayant appliqué la méthode FIRE croient dur comme fer que n’importe qui peut l’utiliser – si vous ne pouvez pas, arguent-ils, c’est parce que vous n’économisez pas ou ne réduisez pas assez vos dépenses.

Cela n’a pas vraiment de sens logique quand l’on voit que la création d’emploi est toujours gelée dans certaines régions et que les salaires stagnent presque partout.

Alors que l’indépendance financière nécessite de réduire les dépenses, elle requiert tout de même une entrée d’argent décente.

“ C’est un énorme privilège d’être capable de faire cela”, explique Liz Thames, auteure du futur livre, ​Meet the Frugalwoods : Acheving Financial Independence Through Simple Living.

“Pour la plupart des gens, se poser ces questions est trop éloigné du royaume de leur vie quotidienne.

Nous avons un problème réel avec l’écart de revenu et les gens qui ne gagnent pas assez leur vie avec un salaire.

Donc je veux m’assurer que tout le monde reconnaisse que la capacité à mettre une distance entre votre revenu et vos dépenses est souvent un privilège.”

Hester ajoute qu’il n’est pas réaliste de penser que “tout le monde peut économiser assez d’argent pour bénéficier d’une retraite anticipée dans un pays qui mésestime beaucoup de professions ou se limite à un salaire minimal.”

“Ainsi, pendant que beaucoup de gens sont devenus financièrement indépendants sans gagner de salaire à 6 chiffres, gagner plus d’argent aide certainement à accélérer les choses”, dit-elle. 

 

Les règles sous-jacentes à la méthode FIRE

L’équation mathématique derrière la méthode FIRE est ridiculement simple : dépensez moins que ce que vous gagnez et “économisez la différence en l’investissant modiquement ”, rajoute Hester.

Des investissements comme des biens locatifs jouent un grand rôle dans l’obtention de l’indépendance financière.

À titre d’exemple, savez-vous qu’il est possible d’obtenir des rendements 10, 20, 100 fois ou plus que votre LIVRET A avec les paris sportifs long terme ? Vous pourrez obtenir plus d’informations sur le site de Maxence Rigottier.

Regardez aussi comment ces 2 enseignants sont devenus millionnaires via leurs investissements locatifs.




Ensuite intervient la frugalité. Moins vous avez besoin d’argent pour vivre, moins vous aurez besoin d’économiser de l’argent pour assurer vos dépenses durant le reste de votre vie.

“Pour souligner la valeur de la réduction des dépenses, pour chaque mois où vous pouvez rogner 85 euros, cela veut dire que vous avez besoin de 25 000 euros en moins pour atteindre l’indépendance financière (85 X 12 mois = environ 1000 euros. 1000 euros de dépenses annuelles x 25 = 25 000 euros)”, argue Mendonsa. 

Thames décompose cela de cette manière – il y a trois éléments basiques dans la méthode FIRE : le temps, les dépenses, et l’entrée d’argent.

Le but est de mettre de l’espace entre les dépenses et l’entrée d’argent. “ L’espace que vous mettez est lié au temps que cela vous prendra“, dit-elle. 

Donc, alors que les règles sont simples, il existe bien sûr une autre histoire.

Le fait de réaliser pleinement la méthode FIRE implique les mêmes concepts qu’atteindre n’importe quel autre but financier, et cela se réduit en fin de compte au comportement. 

Par exemple, alors que Thames vit de manière frugale, d’une telle façon que n’importe qui verrait sa vie comme un sacrifice, sa frugalité n’a rien à voir avec le fait de se priver. 

“Il est vrai que pour moi, la frugalité n’est pas une affaire de privation. Je ne laisse rien passer dans ma vie en étant frugale. Je dépense de l’argent dans des choses qui sont importantes pour moi.

Mais il y en a peu qui nécessitent que j’ai besoin de les acheter pour m’accomplir.”, explique-t-elle. Comme Hayes le met en avant, “il s’agit plus d’être vraiment intentionnel avec l’argent que d’être frugal.”

 

Les premières étapes pour appliquer la méthode FIRE




Beaucoup d’entre nous sont choqués de réaliser combien nous dépensons actuellement.

Si n’importe quelle chose vous interpelle et vous semble réaliste, les experts sont tous à peu près d’accord : la première étape comprend la réponse à la question “pourquoi ?”.

“Si vous voulez partir en retraite tôt, vous avez besoin d’une raison solide”, dit Hayes. “Voulez-vous quitter votre travail pour commencer une activité dont vous avez toujours parlé à vos amis ?

Voulez-vous avoir plus de deux semaines de vacances par an ? Voulez-vous passer plus de temps avec les personnes que vous aimez ?

Quel que soit votre “pourquoi”, laissez-le être le facteur de motivation pour créer un plan et y rester fidèle même pendant les périodes difficiles.

Une fois que vous avez la raison, vous allez vouloir déterminer votre chemin.”

Thames suggère d’être aussi spécifique que possible dans votre détermination du “pourquoi”. 

“La première étape est d’identifier ce que vous voudriez faire dans 5, 10, 20 ans”, continue-t-elle.

“Où désirez-vous être, géographiquement parlant, que voulez-vous faire, à quoi voulez-vous que votre famille ressemble.

Une fois que vous connaissez la réponse, vous pouvez modeler l’argent pour le faire correspondre à vos projets.

Pourquoi ​désirez-vous l’indépendance financière ?​ Et si vous avez une famille ou un partenaire avec lequel vous vivez, mêlez-les à la réflexion.”

La seconde étape ? Traquer vos dépenses. Vérifiez vos relevés de compte, vos relevés de carte de crédit, vos budgets en ligne, et prenez note de ce dans quoi vous dépensez de l’argent et lesquels de ces achats est nécessaire ou non. 

“La plupart d’entre nous sont choqués de voir combien nous dépensons en réalité”, affirme Hester.




“Après que vous ayez commencé à surveiller, que vous rendez compte de ce que votre style de vie coûte par an, réfléchissez à ce que vous serez capable de diminuer pour faire rétrécir ce nombre.

Commencez ensuite à travailler sur l’augmentation de votre épargne. Ceci est la partie la plus dure du voyage, et le reste est juste une question d’attente pour voir l’argent fructifier. 

La clé est de dépenser de manière plus consciente, et Mendonsa affirme que dépenser de manière plus consciente signifie faire le point sur les dépenses qui vous préoccupent actuellement. 

“Nous ne promouvons pas un message de restriction extrême”, plaide-t-il. “Au lieu de cela, notre message est basé sur la “valeur”, qui devrait être la lumière, le guide derrière les décisions d’achats.

Nous voulons stopper les excès dans notre vie, parce que cela permet à nos dépenses mensuelles d’être plus basses et accélère ainsi le chemin vers l’indépendance financière.

En somme, cela revient à la valeur, et je pense qu’il s’agit d’un exercice utile de lire tous les éléments de votre budget, et de vous demander : “est-ce que cela ajoute de la valeur à ma vie ?”.

Une fois que vous avez dompté vos dépenses, il est temps de regarder votre revenu net et d’y comparer vos dépenses.

Thames explique que vous devez soustraire vos dépenses obligatoires fixes de votre revenu et ajuster ensuite vos dépenses discrétionnaires (superflues) autant que nécessaire. 

De là, la méthode FIRE se réduit aux mathématiques et à la mécanique.

Voici les 10 piliers de l’indépendance financière :




 

La règle des 4% : l’équation suprême derrière l’atteinte de l’indépendance financière. (la règle des 4% montre combien vous pouvez retirer de vos économies chaque année, sans risques, pour vous assurer que vous ayez toujours assez d’argent plus tard.) 

Comme n’importe quel autre but financier, les maths sont faciles, c’est tout le reste qui pompe les ressources, la diligence et la patience.

Comme Thames le dit, vous pouvez commencer votre plan financier à n’importe quel moment et avancer par la suite.

La rapidité avec laquelle vous atteindrez votre but dépendra de ces trois variables de base : le revenu, les dépenses et le temps. 





J’espère que ces astuces vous ont plu. Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas à nous suivre sur Pinterest. Merci de votre lecture 🙂 ! twocents

 


2 commentaires
  1. olivier dit

    J’ai perdu 5 minutes à lire ces inepties…

    1. Anonyme dit

      entièrement d’accord j’espère qu’ils ne gagnent rien a publier des débilités comme celle ci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.