JE SUIS UN PICKPOCKET, VOICI COMMENT JE VOUS VOLE !

Que vous voyagiez à l’étranger ou dans votre propre pays, il y a toujours des risques de se faire voler par des pickpockets.  Cet article a pour objectif de vous transmettre un maximum d’information sur les habitudes de ces derniers.

Épinglez l’image ci-dessous dans l’un de vos tableaux Pinterest pour toujours l’avoir avec vous au besoin.

 

Nous travaillons en groupe

Contrairement à l’image du filou solitaire que nous nous imaginons, les pickpockets font souvent équipe pour nous voler.

Comme le déclare Lewis Sage-Passant, un ancien membre des renseignements militaires britanniques « habituellement, l’un des membres distrait la cible, souvent avec une fausse enquête ou une pétition touristique, ou en » renversant « accidentellement quelque chose ».

« Pendant que la cible est distraite, son complice en profite pour attraper des objets dans ses poches ou ses sacs.

 

Nous aimons les zones à fort trafic



/center>

Pensez aux gares, aux rues animées et à tout autre endroit où il y a du monde. Comme le déclare Michael Woodrum, dirigeant d’une société de sécurité de voyages « dans ces endroits, les pickpockets savent que vous vous attendez à des contacts avec des inconnus. Qui plus est, vos mouvements sont prévisibles.”

 

Nous vous ciblons quand vous êtes distrait

Une autre raison pour laquelle les pickpockets recherchent des cibles dans les zones à fort trafic est que ce sont généralement des zones de transition.

Si vous descendez d’un train dans une ville que vous n’avez jamais visitée auparavant, vous aurez besoin de temps pour vous adapter à votre environnement.

C’est justement à ce moment que les pickpockets entrent en action. Pour schématiser, c’est comme si vous sortiez d’une salle de cinéma en plein milieu de l’été. Vous passez d’un endroit sombre et bruyant à un endroit lumineux et calme.

 

Ne croyez pas que vous êtes en sécurité dans les transports en commun

Michèle Foster, voyageuse régulière, a été volée neuf fois, dont sept fois dans les transports en commun. C’est facile de baisser la garde dans le bus ou le métro ; vous vous dites que vous n’êtes pas dans la rue.  

Vous pensez peut-être que la personne à côté de vous s’est cognée contre vous à cause du monde ? Mais elle pourrait très bien essayer d’atteindre votre poche. « Gardez votre sac à main ou votre portefeuille devant vous, et gardez vos mains sur l’ouverture”

 

Méfiez-vous des attractions touristiques

C’est peut-être quelque chose d’évident, mais cela vaut la peine d’être répété.

Comme l’explique Chris Young, fondateur de The Young Travelier « les pickpockets s’en prennent à ces parties de la ville, car les habitants ont tendance à rester loin des attractions touristiques, alors que les touristes non, et ont surtout beaucoup plus d’argent sur eux”.



/center>

Alors que faire ? Marchez comme si vous saviez où vous alliez, comme si vous aviez un objectif. Vous aurez l’air plus vigilant (même si ce n’est pas le cas).

 

Vos vêtements peuvent vous trahir

Comme l’explique Kara Harms de Whimsy Soul “quand je suis allé en Chine, j’ai pris des pièces légères et simples qui n’étaient pas trop voyantes ».

Si vous prenez vos plus beaux vêtements, c’est comme si vous hurliez à tout le monde : Hey, je ne vis pas ici, tu peux venir me voler quand tu veux ! »

 

Ne soyez pas trop prudent

Comme l’explique Sage-Passant : c’est un peu contre-intuitif, mais en tapotant constamment vos poches pour vérifier votre portefeuille, vous signalez aux pickpockets que votre poche contient quelque chose de valeur. « 

 

Nous sommes très présents en Europe

Selon une liste publiée par TripAdvisor, huit des dix premières villes dans lesquelles vous êtes le plus susceptible d’être volé sont en Europe.  Les trois premières villes sont Barcelone, Espagne ; Rome, Italie ; et Prague en République tchèque.



/center>

Nous voulons de l’argent (beaucoup)

Les pickpockets ne recherchent pas simplement des cibles faciles; ils recherchent les plus lucratives. Comme l’explique Ashley Hampton, psychologue qui travaille dans le système pénitentiaire fédéral, « Essayez de camoufler votre richesse et votre consommation de biens »,

« Par exemple, quand vous payez pour quelque chose, ne retirez pas une liasse de billets de votre poche pour les compter. » Ne portez pas non plus de bijoux coûteux , car cela implique que vous avez de l’argent sur vous”.

 

Nous profitons de la gentillesse des personnes

Comme l’explique Morgan Statt, de ConsumerSafety.org, « les pickpockets partent du fait que vous êtes souvent disposés à aider les autres, et ils utilisent cela à leur avantage ».

« Par exemple, un pickpocket peut vous demander de l’aide pour ramasser quelque chose. Le second pickpocket utilise cette distraction comme opportunité pour voler vos affaires. Méfiez-vous de toute aide que vous offrez, car cela pourrait vous nuire à long terme. « 

 

Faites attention aux détails

Robert Siciliano, expert en usurpation d’identité chez Hotspot Shield, explique la chose suivante : « plus vous comprenez votre environnement, plus vite vous remarquerez quelqu’un ou quelque chose d’inhabituel”.



/center>

Vous devez analyser tout ce qui se passe autour de vous. Tout ce qui est inhabituel dans une situation donnée peut potentiellement être dangereux.

 

Gardez vos poches vides

Bien que le fait d’avoir des choses de valeur dans ses poches réduise le risque qu’elles soient volées, vous pouvez presque éliminer ce risque en n’y mettant rien du tout.

Cela ne signifie aucun téléphone, portefeuille, argent, bijoux – tout ce que vous ne voulez pas vous faire voler doit être conservé dans un sac fermé.

 

Les fermetures éclair sont votre première ligne de défense

Comme  le précise Harms, « je cherche toujours un sac avec des fermetures éclair, afin que les mains errantes ne puissent pas atteindre mon sac sans que je le sache ».

« Ensuite, je le porte en bandoulière avec les anses du sac et je garde toujours ma main droite contre la fermeture éclair.”

 

Voici comment tromper les pickpockets



/center>

Si vous visitez un endroit connu pour ses pickpockets ou qui a un taux de criminalité élevé, Sage-Passant recommande de prendre avec vous un ancien portefeuille avec quelques cartes de crédit périmées.

En cas d’agression, vous aurez quelque chose à leur remettre et ces derniers ne prendront pas le temps de vérifier les dates d’expiration.

 

Investissez dans des produits antivol

Vous recherchez des pantalons spécifiquement conçus pour lutter contre les pickpockets? Ils en existent. Aviator USA vend ce que USA Today a appelé « les meilleurs jeans de voyage au monde », et ils ont peut-être raison.

Ces pantalons ont des poches avant profondes qui peuvent facilement contenir votre téléphone ou votre passeport.

Harms recommande les sacs Arden Cove car ils ressemblent à des sacs à main traditionnels, mais sont dotés de fermetures éclair verrouillables, d’un tissu résistant aux coupures, de sangles anti-coupures et d’une protection pour empêcher le vol numérique. De plus, ils sont imperméables.

« Si ce n’est pas le Saint Graal des sacs de voyage, je ne sais pas ce que c’est ».

 

Ne voyagez pas avec des choses que nous pourrions prendre

Dans les faits, le seul moyen sûr pour que vos affaires ne soient pas volées est de tout simplement ne pas les transporter avec vous.



/center>

Comme l’explique Young, « ma règle est la suivante : lorsque je voyage, j’analyse toujours ce dont j’ai besoin et je conserve le reste dans un endroit sûr.


J’espère que cet article vous a plu. Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas à nous suivre sur Pinterest. Merci de votre lecture 🙂 ! Rd

 


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.